mercredi 12 septembre 2018

L'Appel de l'ange

L'appel de l'ange
Guillaume Musso

Ce livre je l'ai découvert par hasard sur une étagère et je l'ai pris en partant à la plage car il m'avait l'air moins ennuyant que les autres. Je pensais en lire quelques pages et me lasser mais c'est l'inverse qui s'est produit...

Tout d'abord, dès les premières pages, on jongle entre deux points de vue, celui d'un homme Jonathan qui va chercher son fils à l'aéroport de New York et Madeleine qui quitte New York pour rentrer à Paris. Et avant d'embarquer dans leur vols respectifs, les deux personnages échangent malencontreusement leur téléphone portable. C'est ainsi que se met en place l'intrigue, on apprend à découvrir les personnages au travers des recherches qu'ils font l'un sur l'autre. Au début, ils fouillent dans le téléphone de l'autre puis plus le mystère augmentant, plus la curiosité les pousse. Ils finissent par faire des recherches Internet l'un sur l'autre...  C'est une idée originale que j'ai apprécié car elle rendait le suspense plus fort et la narration particulière.

De plus, je me suis très vite laissée emporter par l'histoire et je ne pouvais plus lâcher ce roman que j'ai lu très tard dans la nuit.

En outre, les personnages me paraissaient très réalistes, leurs failles et leurs blessures que l'on découvre au fur à mesure m'ont permis d'avoir un lien particulier avec eux durant ma lecture. Ils étaient donc très bien construits et j'étais un peu triste en refermant le livre de les quitter.


Un coup de cœur pour ce livre qui m'a sorti de ma panne de lecture !



mardi 17 juillet 2018

Il faut croire que je suis aussi de retour...

Mes chers lecteurs,

Me revoilà à minuit dans la pénombre de ma chambre, l'écran de mon ordinateur éclairant mon visage sans émotion, mon casque vissé sur les oreilles écoutant Big Flo et Oli je suis là, je reviens après tout ce temps. Au départ, je voulais vous écrire une chronique, comme au bon vieux temps mais je n'ai pas fini le livre en question, et ça ne me ressemble pas d'écrire sur un livre que je n'ai pas fini... Ca fait longtemps que je n'ai pas fini un livre mais celui-là je sais que c'est le bon, avant même la dernière page je sais que ce sera un coup de coeur ! Il aura une saveur particulière. Ce sera LE livre qui me fera renouer avec la littérature, avec moi-même et encore plus surprenant avec vous. Comme quoi certains livre changent votre vie.

Celui-ci en fait partie, qu'il l'aurait pourtant cru, je l'ai trouvé sur une étagère dans l'escalier de ma maison de vacances où s'empilent des tas de bouquins à peine lu ou laissé par des visiteurs partis depuis longtemps.

C'est un livre plus adulte, peut-être parce que je le suis aussi, que ceux que je lisais à l'époque où je vous écrivais et commençais tous mes articles, par un "Bonjour à tous ! Aujourd'hui on se retrouve pour..." très énergique que je rédigeais avec beaucoup de fierté.

Parce qu'après tout qu'ai-je fait dans ma vie de remarquable à part ce blog ? Pas grand chose... Peut-être quelques photos qui valent le détour, des bonnes notes sur un bulletin et encore ça c'était avant, à la rigueur deux nouvelles qui traînent dans un tiroir et des poèmes rédigés à la va-vite dans un carnet. 

Ni plus ni moins, mais il y a ce blog qui lorsque je l'ai quitté comptait 100 membres et plus de mille abonnés sur insta. Une belle réussite !  Beaucoup de fierté et de travail. Peut-être trop de travail... Trop pour moi, disons le clairement j'ai pété les plombs parce que je travaillais trop entre ce blog, le lycée, mes ambitions démesurées d'obtenir un double diplôme et ma quête de la perfection à toute épreuve, mon extrême détermination, comme m'a dit ma prof de français qui détegnait sur chacun de mes actes m'a pourri la vie.

C'était simplement trop, j'ai ralenti, ralenti mais parfois lorsqu'on roule trop vite sur un route glissante, freiner est bien inutile et l'on finit dans le décor. C'est ce qui a fini par m'arriver et je n'en dirai pas plus parce que je n'ai jamais parlé de ma vie privé ici et je ne souhaite pas le faire aujourd'hui. 

En tout cas sachez que prendre la décision d'arrêter ce blog a été très difficile, j'en ai même pleuré je me revois écrire le SMS à Camille pour lui annoncer cette décision. Elle faisait partie de celles qui ont un goût amer en bouche, c'est bien pour cela que je n'ai jamais pu me résilier à vous rédiger un article pour vous l'annoncer.

Abandonner ça ne me ressemble pas. Mais ces dernières années, j'ai dû abandonner trop de choses et de personnes parfois malgré moi, le blog faisait parti de ces dommages collatéraux. 

Mais bon, me voilà aujourd'hui de retour après cette longue pause. En ce moment, je cherche qui je suis devenue et je crois que j'ai besoin de ce blog pour le savoir, de vous en fait. Parce qu'à travers vous j'ai l'impression d'exister et de servir à quelque chose, je me sens utile. Vous m'avez fait grandir et aujourd'hui me revoici grandi et plus mature que jamais.

Alors je ne vous promets rien parce qu'il y a quelque jours, j'ai eu dix-sept ans et que ça veut dire que l'année prochaine je serai en terminale, en S en plus. Donc ça veut dire le bac, puis la fac ou bien Science-Po qui m'intéresse beaucoup et on sait tous que ça rime avec beaucoup de travail tout cela. Je ne vous promets rien mais j'essaierai, j'essaierai d'être là de temps en temps de rédiger certaines chroniques et articles, comme avant. Et j'espère que vous serez là aussi :)

Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit et je vous dis à bientôt !

Pauline





jeudi 28 juin 2018

Mise à jour ?

Bonjour !
(c'est Camille)

 
une mise à jour complète des mails (@lespetiteslectrices.gmail.com) a été faite, il y avait un surplu de choses qui n'avait rien à voir avec le blog... Je présente mes excuses aux auteurs où blogueurs que la mise à m'aurait empêché de recontacter.  

  Et bien, ça fait longtemps.
Je ne voulais pas revenir comme une fleur sans aucune explication sur cette longue -très longue- absence car pour moi l'ensemble des blogs livresques est une communauté et je veux être honnête avec. Je tenais donc à faire cet article avant toute chose. 
  Alors voilà, cela fait à peu près deux ans que le blog et par conséquent nos visites sur vos blogs sont inactifs, et je n'en suis vraiment pas fière. J'ai loupé tellement de choses ! 

  Qu'ai-je fait pendant deux ans ? 
J'ai mûri, premièrement. 
Il y a deux ans je suis entrée au lycée, un tout autre univers surtout, à mon goût, d'un point de vue social. J'ai pu assumer un style, rencontrer des personnes, en perdre d'autres... Dans tout cela j'ai aussi connu ce que c'était de ne "pas avoir le temps", entre les devoirs et, honnêtement pour ma part, surtout les sorties avec les amis. En fait oui, je ne me donnais pas tellement les moyens d'avoir le temps. J'ai connu mes premiers problèmes de cœur, ma première rupture, puis le bonheur de trouver quelqu'un qui me correspond vraiment et qui me rend heureuse. J'ai aussi trouvé de vrais amis, ceux qui feraient n'importe quoi pour vous et pour qui vous feriez n'importe quoi, ceux qui révisent la vision de la vraie amitié que vous aviez eu jusqu'à maintenant, des gens avec qui je n'ai plus aucun complexe (totalement différent des amis qui vous abandonne et prennent parti) ; enfin trêve d'éloges, mes amis je les adore c'est tout. J'ai en plus connu le stress du BAC, la solitude dans une classe de L où je me sentais vraiment seule, et aussi ces premières questions hyper angoissantes sur mon avenir "Pourquoi j'ai fait L ?", "Je regrette de ne pas être allée en S, au moins j'aurais eu mes amis", "Qu'est ce que je vais faire plus tard ?", "J'ai gâché ma vie"... Tout cela pour me rendre compte que je ne regrette absolument pas d'être allée en L. J'ai donc passé le BAC de français et de sciences cette année, et je passe mon oral le 2 juillet. 

  Pauline. 
Un écart de distance s'était déjà creusé l'année dernière car Pauline était dans un lycée à une heure de transport de chez elle (elle habitait concrètement à 15 minutes de chez moi) en plus d'être en cession AbiBac, c'est à dire double Bac Français et Allemand. Le transport est déjà quelque chose d'extrêmement fatiguant, mais ajoutez à cela le rythme d'un double-bac et le travail maison que cela demande... Bref, Pauline était donc en position d'extrême fatigue et subissait une grosse pression qui l'empêchait d'avoir le temps nécessaire pour s'occuper du blog ; et moi à côté, comme je l'ai dit, je ne cherchais pas tellement à trouver le temps. Mais nous restions en contact évidemment quoi que bien moins qu'avant.
Cette année Pauline a fait face à une tout autre difficulté puisqu'elle a déménagé en Bretagne. Elle s'est retrouvée dans un nouveau lycée, un tout autre univers, en S, toujours en cession Abibac, dans un lycée exigeant... Une dose de pression en plus pour elle est un gain de temps en moins. L'écart entre nous c'est encore agrandit par rapport à la communication et au blog, mais sa vie en Bretagne lui a permis en quelque sorte un nouveau départ puisqu'elle a ouvert un nouveau blog avec une amie !

Allez le voir, je vous mets le lien ici : (cliquez sur l'image). Le blog s'appelle Actu'elle.
Image

Leur instagram : 


  L'organisation du blog ?
Je suis donc devenue en quelque sorte "titulaire" du blog, bien que Pauline en fasse toujours partie, elle postera d'ailleurs sûrement des avis littéraires sur des livres etc... Je partagerai sur le blog des articles du sien, et je vous encourage à suivre le sien et à lire les articles d'Olympe et Alaska. Pour ma part j'aime beaucoup le principe. 
J'espère redevenir active, en attendant d'avoir suffisamment d'articles je recommence à suivre vos blogs ect... Je suis contente de les retrouver ! 
Je suis évidemment, pour repartir du bon pied, ouverte aux partenariats et aux lectures communes. Je vais mettre le répertoire des anciennes chroniques dans un nouvel onglet et mettre à jour la PAL. 
Ce blog m'a manqué et me manque, la communauté aussi. Je sais que j'ai beaucoup de fois parlé d'un retour sur le blog, mais là je suis vraiment motivée et même si je ne promets rien par peur du mensonge, j'espère de tout coeur que dès septembre le blog actif des Petites Lectrices sera de retour. 

Je vous souhaite une excellente journée, plein de bonnes choses !
J'espère que vous avez assuré au BAC ou aux partiels ou juste au troisième trimestre. 


Camille, du blog Les Petites Lectrices. 


NB : 
Peu de temps avant l'année scolaire, mon ancienne professeure de français m'a demandé si je pouvais lui envoyer des liens de blogs. J'ai envoyé ceux dont je me souvenais le mieux, entre autre :

  Je n'ai pu contacter que Léna pour lui demander, j'espère vraiment que ça ne vous dérange pas que j'aie partagé vos blog ; j'étais d'avis que vos blogs étaient aussi ceux qui m'avaient encouragée et aidée dans la voie de la lecture et du partage.  

  J'ai également vu, en visitant certains blogs, qu'ils s'étaient arrêtés (notamment celui d'Eden -l'âme des mots- bien qu'elle en ait un autre /ouf!/), et certains messages d'adieu m'ont rendu vraiment triste. Auprès de ces blogueurs/euses à qui je n'ai pas pu dire au revoir je m'excuse de ne pas avoir été là à temps pour le dernier article, le dernier mot, et je vous souhaite plein de bonheur !